Hello, 

 

Tiens, j'y pense d'un coup... cela fait 10 ans quasi jour pour jour que j'ai lancé mon premier bac récifal... tant de temps s'est écoulé, tant d'expériences heureuses et moins glorieuses, tant de moments de joies et quelques grandes peines... Je suis si heureuse d'avoir devant les yeux mes petits morceaux de récifs, de les voir grandir, prospérer, voir les petits poissons devenir grands, et égayer chacun de mes jours. 

Avec le temps qui passe, j'ai aussi eu la peine de voir beaucoup de mes animaux disparaitre, parfois accidentellement, parfois d'echecs d'acclimatation, de prédation, mais aussi parfois avec grande fierté avec une vie bien remplie et une longévité haut delà des espérances. Mon gros crash electrique de 2012 reste mon plus douloureux souvenir, avec la perte quasi total de tout le vivant du bac de l'époque. Ne m'était resté que le contenu du nano et une dizaine de colonies de coraux, juste de quoi faire un nouveau départ dans un volume assez restreint vu les contraintes "immobilières" de ce temps là, en attendant d'avoir l'opportunité de refaire un beau projet. 

Il y a 10 ans, je mettais les pierres vivantes dans ce 200 litres d'eau douce reconverti, avec du matos de débutant mal informé mais tout mon enthousiasme et mon envie d'apprendre (photo des premeirs arrivants, vers septembre 2006):

bac-debut

 

De mes premiers animaux achetés en 2006/2007 il me reste l'Euphyllia paradivisa vert, qui a tout vu, tout eu, survecu au crash 2012, perdu les trois quarts de ces têtes, grandi parfois de manière surprenante, de nombreuses fois bouturé... Il me reste aussi mon Favia speciosa "christmas", qui avait survecu de justesse au crash, il est reparti de la taille d'une pièce de 2€, et se porte maintenant à merveille. Le seul poisson survivant avait été mon mâle clown ocellaris, l'un des premiers poissons de mon premier bac, qui est maintenant dans un autre aquarium où j'espère qu'il coule des jours heureux.

 

Novembre 2007, je transfère le premier bac dans un volume deux fois plus grand, 400 litres, mieux équipé, et avec enfin une cuve technique. Jusqu'à ce jour fatal de fin novembre 2012, ça a été le bac de toutes mes folies, de toutes mes expériences, de toute ma passion. 

jour du transfert:

le 200l à vider:

1580756975_3f8a9cc8ed_z

 

dans le 400l:

Source: Externe

 après stabilisation et remaniement du décor quelques semaines plus tard:

Source: Externe

les années passent,

2008, avec mon desjardinii adoré, acheté à 6cm et passant les 20 en moins d'un an... il coule de sjours heureux à l'aquarium de Monaco dans 40 000 litres avec un banc entier de copains, quel bonheur d'aller le voir nager "à tire d'aile" de temps à autre!

Source: Externe

2009, tout a tellement poussé, trop, il faut bientôt changer le décor pour aérer ce mur le SPS...

Source: Externe

2010, changement de décor, passage au sable noir et à la prédominance des LPS, et confection d'un refuge qui sert aussi de cuve d'élevage pour de nombreuses pontes de kauderni

Source: Externe

2011, passage du HQI au T5, et mon beau leuco, gardé aussi un an pour cause de "croissance trop accelerée" encore (+12cm en 10 mois...)

Source: Externe

 

2012, juste avant que l'accident ne survienne, le bac etait bien evidemment à son apogée, tout roulait impeccablement, comme toujours en ces cas là!...

Source: Externe

et le 2/12/12, une image qui m'est difficile à regarder:

Source: Externe

Heureusement il me restait mon nano, commencé en 2008, avec entre autre un Gobiodon okinawae qui est toujours des nôtres...

SP_nano060512

 

A la fin du 400 litres, comme j'attendais notre fils et que nous allions déménagé, j'ai juste gardé le nano en attendant de refaire un bac dans le nouvel appart, et placé en garde mes colonies survivantes du gros bac.

Au printemps 2013, j'ai transferé le nano et les colonies récupérées dans un "maxinano" de 134 puis 200 litres (changement d'un bac plexi à un en verre, avec un compartiment technique à part)

Source: Externe

Fin 2014

Source: Externe

Un décor un peu trop chargé, mais il fallait bien caser tout ce que j'avais dans le minimum d'espace disponible!

Entre 2013 et 2016, peu de temps libre, la vie avec un bébé n'étant pas de tout repos et ne laissant que peu de loisirs...

Au début d'année, nous avons encore une fois déménagé, et voilà, nous voici installé j'espère "pour de bon" dans notre nouvelle maison, où enfin j'ai pu faire construire un bac spacieux, bien conçu et équipé.

Voici une image du maxinano aujourd'hui, alors que je m'apprête la semaine prochaine à le vider pour transférer son contenu dans le nouveau gros bac qui a fini son rôdage...

ensemble0449gd_190516

 

et le 1 000 litres qui attend...

nouveau-bac0443_190516

oui, je sais, c'est surprenant, il y a déjà quelques poissons dedans... mais ceci est une autre histoire, que je ne tarderais pas à vous expliquer très bientôt!!

Très vite d'autres nouvelles, car il faut absolument que je vous détaille ce nouveau bac, et mes envies de population pour celui-ci!

Et puis je vous raconterais le transfert...

 

Mais pour en revenir à mes 10 ans "poissonnesques", je m'en souhaite 10,20 et même 30 encore avec des animaux toujours plus beaux et en pleine santé! La passion reste!

 

amicalement,

Sabine