Bonjour,

 

Aujourd'hui, dans l'info rapido, je vous propose un petit article que je souhaitais écrire depuis longtemps, inspiré par une info importante que j'ai vu dans un doc animalier il y a quelques temps, qui s'appelait "les Couleurs du grand bleu - la vision des poissons"...

 

Un teinte  bleue "néon" spécifique serait le signe du nettoyage / déparasitage auprès des habitants du récif.

Quel est le point commun entre une crevette Stenopus, un Labroides dimidiatus, un Pomacanthus imperator juvénile (qui procède souvent comme déparasiteur de grands poissons, à ce stade de son developpement),un Gobiosoma oceanops, une Periclimenes venustus? Ils sont tous déprasiteurs et nettoyeurs des autres poissons du récif. Et quel est leur autre point commun? Ils possède tous, dans leur livrée, une part plus ou moins importante d'un bleu clair "néon" assez spécifique.

 

 

Il était dit dans le reportage que cette couleur, brillerait de façon très spéciale pour les poissons, et serait un signe pour eux que l'animal qui l'arbore est un deparasiteur... ceci avec pour double effet le fait que l'on recherche sa compagnie pour se faire toiletter, et que l'on n'essaie de ne pas le manger dans la mesure du possible, car il est utile aux poissons, et doit être epargné.

Les poissons verraient cette couleur de loin, et serait pour eux un signe évident de "station de nettoyage" à disposition.

Bon, par contre, cette théorie se confronte à des animaux qui eux n'ont pas cette couleur, et sont tout de même de bons déparasiteurs, comme les crevettes Lysmata amboinensis et L. debelius, certains autres Elacatinu qui n'ont pas de bleu, et les Heniochus, qu'on voit souvent inspecter la peau d'autres poissons... peut être les exceptions qui confirment la règle?

En corollaire, on pourrait refléchir sur les poissons possédant des patch de cette "couleur de nettoyage" bleu flashy, et qui ne sont pas déparasiteurs, comme les Chrysiptera, les Pomacentrus alleni, par exemple.

Serait-ce une évolution "mimétique", une façon de faire croire aux autres animaux qu'ils sont utiles et qu'il ne faut pas les attaquer?

A moins que la couleur bleue qui les pare ne soit pas perçue de la même façon que le bleu "nettoyage"? En effet, la vision des poissons diffère beaucoup de la nôtre, et notre perception des couleurs n'a rien à voir.

Encore une piste d'étude des plus intéressantes!


amic,
sabine